Accueil

Ensembles-copie-1.jpg
pedeblog_kek_logo2.png
Blog LGBT du rédac' chef :
Daniel Conrad

twitter_logo_header.png

Daniel Hall


secondé par :

Gérard Coudougnan


L'équipe des "piliers" en exclusivité
ou en reprise autorisée :

Jean Yves
, Bernard Alapetite, Zanzi, Neil, Kim,
Matoo, Mérovingien02, Juju, Chori,
Shangols, Boris Bastide, Stéphane Riethauser,
 
Niklas,
Robert Wagner,
 Jag1366, Hari3669, Maykel Stone,
Marc-Jean Filaire,
Isabelle B. Price, Psykokwak,
Rémi Lange
, Henry Victoire, Didier Roth-Bettoni
et
BBJane Hudson...

Mais aussi, depuis, Cyril Legann,
Gérard Coudougnan (Livres), Voisin Blogueur,
Nicolas Maille, Sullivan Le Postec, Vincy Thomas,
Jann Halexander, Tom Peeping
, Lucian Durden,
Papy Potter, Nico Bally, Marie Fritsch,
Sir Francisco, Laurent Fialaix
et Hugo Rozenberg.

Special Guest Star : Philippe Arino.

Un grand merci à Francis Moury,
Olivier Nicklaus et à
Yann Gonzalez.
Et en special guest star gay-friendly... Dr Orlof !


et bien d'autres depuis le début et d'autres à venir...

Ce blog est partenaire de

Dreampress.com

Avec l'aide graphique de

Calendrier

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles

POUR SURFER SUR CE BLOG...

Les Toiles Roses  est un blog collaboratif, indépendant et bénévole optimisé pour Mozilla Firefox (cliquer ici pour le télécharger)

TOUTES LES CRITIQUES DE FILMS : ICI
LES CRITIQUES DE LIVRES (Gérard Coudougnan) : ICI
Nos chroniques vedettes : Zanzi and the City (Zanzi), Et les filles alors ? (Isabelle B. Price),
Derrière les masques : Homollywood (Marc-Jean Filaire),
Merci Bernard (Bernard Alapetite),
Le Bazar de l'Homo Vincy (Vincy Thomas),
L'Histoire de l'homosexualité,
Dans l'ombre de Jann Halexander (Jann Halexander), Spécial Abdellah Taïa (Daniel C. Hall),
La Crypte aux gays (BBJane Hudson), Certains l'aiment camp (Tom Peeping),
 
Le Chaudron rose (Papy Potter), Petits Contes Dark-en-ciel (Nico Bally),
Marie de traverse (Marie Fritsch), Spécial Salim Kechiouche, Si j'étais homo ou hétéro...,
Spécial Stonewall, 40 ans, La gâterie du chef (Daniel Conrad Hall), La Garac'Ademy (Jean-Louis Garac)
A tort ou à travers (Laurent Fialaix), Rencontres de tous les types (Hugo Rozenberg),
 
Le Phil de l'araignée (Special Guest Star : Philippe Ariño),
Dossier et chronique-soutien
à l'association "Le Refuge" (Daniel C. Hall).

Venez rejoindre la rédaction, les lectrices et lecteurs sur le groupe Facebook :
http://www.facebook.com/group.php?gid=61890249500#/group.php?gid=61890249500






BEFORE STONEWALL (USA - 1984) :

Une chronique d'Isabelle B. Price, d'Univers-L
 



Fiche technique :

Avec Rita Mae Brown (Narratice), Anne Bannon, Lisa Ben, Gladys Bentley, George Buse, Carroll Davis, Allen Ginsberg, Barbara Gittings, Barbara Grier, Mabel Hampton, Evelyn Hooker, Jim Kepner, Audre Lorde, Bruce Nugent, Henry Otis, Johnnie Phelps, Chuck Rawland, Ted Rolfs, Donna Smith, Ricky Streiker et Hank Vilas. Réalisation : John Scagliotti et Greta Schiller. Scénario : John Scagliotti et Greta Schiller.

Durée : 85 mn. Disponible en VO et VOST anglaise.



Résumé :

Dans la nuit du 27 au 28 Juin 1969, à New York City a eu lieu la fameuse révolte du Stonewall Inn. Dans ce bar, un affrontement terrible opposa les forces de police aux Drag Queens.

Cette rébellion est considérée par beaucoup comme le point de départ de la libération gay et lesbienne. Ce documentaire s'applique à montrer, à partir de témoignages et d'images d'archives comment se déroulait la vie pour la communauté gay et lesbienne avant cette révolte de Stonewall.



Avis personnel :

Ce documentaire est puissant, fort et courageux. Il traite ouvertement de la visibilité homosexuelle avant 1969 et de la révolte de Stonewall. Il présente tout le chemin parcouru en quelques dizaines d'années par ces hommes et ces femmes qui se sont battus et engagés pour être reconnus et traités à leur juste valeur. En 1984 c'était osé et je suppose que les réalisateurs ont dû se battre et faire preuve d'une formidable énergie pour que ce film voie le jour.



Before Stonewall est relativement impressionnant parce qu'il donne la parole de manière égale aux gays et aux lesbiennes. Il étudie les similitudes et les différences de ce qu'ils ont eu à affronter et c'est encore rare de nos jours.

Les interviews des intervenants, souvent des activistes et militants, sont entrecoupées d'images d'archives, d'extraits de journaux, de films. Ce documentaire est extrêmement bien monté. C'est original et frais, sensible et bouleversant. Les personnes interrogées parlent de leur vie, de leur vécu, de leur combat et le spectateur ne peut être qu'impressionné.



La parole est également donnée à quelques opposants à l'homosexualité mais de manière moindre. Les persécutions, l'inquisition, la pression sociale sont principalement décrites par les intervenants ce qui leur donne une réelle sensibilité complétée par les images d'archives et les extraits de journaux. La période du maccarthysme est à ce titre parfaite décrite et présentée. Ça fait froid dans le dos.



Et il y a cet autre passage qui aborde la Seconde Guerre Mondiale et l'entrée massive des gays et lesbiennes dans l'armée. Quand Johnnie Phelps, imprimeuse, déclare qu'elle s'est engagée pour faire son devoir. Elle ajoute que d'après elle, 97 % des femmes présentes devaient être lesbiennes. Un jour, elle a été convoquée dans le bureau de son officier qui lui a dit qu'il pensait qu'il y avait des lesbiennes dans la division. Il lui a ensuite donné l'ordre de faire une liste de celles-ci et de la lui présenter. Johnnie a répondu qu'il y avait effectivement des homosexuelles dans la division et qu'elle ferait son enquête mais qu'il devait tout d'abord savoir que le premier nom sur la liste serait le sien. Elle lui a explicitement dit qu'elle était lesbienne puis elle lui a expliqué tous les avantages qu'offraient les homosexuelles dans l'armée, le fait qu'elles ne tomberaient pas enceinte, qu'elles étaient les plus décorées. L'officier supérieur lui a alors dit d'oublier cet ordre.

Before Stonewall donne envie de remercier tous les gays et lesbiennes qui se sont battus pour nous permettre d'avoir, aujourd'hui, ces droits que nous possédons et cette visibilité. Parce que cela n'a pas toujours été le cas. Parce que cela ne coulait pas source.

Un cours d'histoire américaine à ne surtout pas manquer ! Exceptionnel !



CRITIQUES PRESSE & RÉCOMPENSES :

Nommé au Festival de Sundance en 1985 dans la Catégorie Meilleur Documentaire pour Greta Schiller.

Vainqueur au Festival International du Film Gay & Lesbien de Torino en 1989 pour Greta Schiller.


EXTRAITS :

« Aujourd'hui, la communauté gay et lesbienne est plus visible dans la société américaine. Comment est-ce arrivé ? »

« Je pensais que j'étais la seule. [...] Je savais que je ne devais pas en parler. Je savais que je devais me cacher. »

« Quand j'ai grandi, personne ne parlait de sexualité et d'éducation sexuelle. »

« Ce que je savais de la sexualité ? Rien. Je n'avais jamais entendu le mot lesbienne. »

« Je suis gay et fier. Je chante beaucoup. Je ne suis plus effrayé d'être moi. Dis-le à ta soeur, dis-le à ton frère. C'est OK. Je chante beaucoup. Je suis gay et je suis fier. »

Retour à l'accueil

Catégories

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés