Accueil

Ensembles-copie-1.jpg
pedeblog_kek_logo2.png
Blog LGBT du rédac' chef :
Daniel Conrad

twitter_logo_header.png

Daniel Hall


secondé par :

Gérard Coudougnan


L'équipe des "piliers" en exclusivité
ou en reprise autorisée :

Jean Yves
, Bernard Alapetite, Zanzi, Neil, Kim,
Matoo, Mérovingien02, Juju, Chori,
Shangols, Boris Bastide, Stéphane Riethauser,
 
Niklas,
Robert Wagner,
 Jag1366, Hari3669, Maykel Stone,
Marc-Jean Filaire,
Isabelle B. Price, Psykokwak,
Rémi Lange
, Henry Victoire, Didier Roth-Bettoni
et
BBJane Hudson...

Mais aussi, depuis, Cyril Legann,
Gérard Coudougnan (Livres), Voisin Blogueur,
Nicolas Maille, Sullivan Le Postec, Vincy Thomas,
Jann Halexander, Tom Peeping
, Lucian Durden,
Papy Potter, Nico Bally, Marie Fritsch,
Sir Francisco, Laurent Fialaix
et Hugo Rozenberg.

Special Guest Star : Philippe Arino.

Un grand merci à Francis Moury,
Olivier Nicklaus et à
Yann Gonzalez.
Et en special guest star gay-friendly... Dr Orlof !


et bien d'autres depuis le début et d'autres à venir...

Ce blog est partenaire de

Dreampress.com

Avec l'aide graphique de

Calendrier

Janvier 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles

POUR SURFER SUR CE BLOG...

Les Toiles Roses  est un blog collaboratif, indépendant et bénévole optimisé pour Mozilla Firefox (cliquer ici pour le télécharger)

TOUTES LES CRITIQUES DE FILMS : ICI
LES CRITIQUES DE LIVRES (Gérard Coudougnan) : ICI
Nos chroniques vedettes : Zanzi and the City (Zanzi), Et les filles alors ? (Isabelle B. Price),
Derrière les masques : Homollywood (Marc-Jean Filaire),
Merci Bernard (Bernard Alapetite),
Le Bazar de l'Homo Vincy (Vincy Thomas),
L'Histoire de l'homosexualité,
Dans l'ombre de Jann Halexander (Jann Halexander), Spécial Abdellah Taïa (Daniel C. Hall),
La Crypte aux gays (BBJane Hudson), Certains l'aiment camp (Tom Peeping),
 
Le Chaudron rose (Papy Potter), Petits Contes Dark-en-ciel (Nico Bally),
Marie de traverse (Marie Fritsch), Spécial Salim Kechiouche, Si j'étais homo ou hétéro...,
Spécial Stonewall, 40 ans, La gâterie du chef (Daniel Conrad Hall), La Garac'Ademy (Jean-Louis Garac)
A tort ou à travers (Laurent Fialaix), Rencontres de tous les types (Hugo Rozenberg),
 
Le Phil de l'araignée (Special Guest Star : Philippe Ariño),
Dossier et chronique-soutien
à l'association "Le Refuge" (Daniel C. Hall).

Venez rejoindre la rédaction, les lectrices et lecteurs sur le groupe Facebook :
http://www.facebook.com/group.php?gid=61890249500#/group.php?gid=61890249500


L'auteur :
Voir le site officiel de l’auteur (en anglais).
L'avis de Jean Yves :
Ça commence par une coupure de presse – fait divers étrange. On referme le livre sur une autre coupure de presse – le même fait divers, élucidé par la plume éclairée d'un quelconque pigiste. Entre temps, vous avez parcouru un très beau livre. Le récit d'une vie, mais aussi d'une passion dans l'Angleterre d'aujourd'hui. Henry, surnommé Hal, dans un style très direct se plaît à nous prendre comme complice. Le lecteur est un exutoire, comme la traditionnelle feuille de papier chargée de recueillir nos émotions comme nos angoisses... Sans difficulté, on marche dans la combine. Nous voilà spectateur d'une fabuleuse histoire d'amour entre deux adolescents, Hal et Barry, qui se rencontrent par hasard; et qui durant sept semaines vont s'aimer et tout se jurer. Une dispute violente (pour une fille) les sépare définitivement, Barry se tuant, au sortir de celle-ci, dans un accident de moto. Hal resté seul veut accomplir sa promesse : aller danser sur la tombe de son ami. Cette profanation accomplie suscite une enquête qui entrecoupe le récit de Hal. Cache-cache délicieux entre les deux récits, mais aussi jeu avec le lecteur qui progresse dans le roman selon deux rythmes et deux styles différents.
Ce livre est remarquable de par le langage résolument moderne. Il s'agit de la langue de notre quotidien, à la fois imagée, argotique et souvent drôle. Toujours riche, sans jamais être impropre même si quelques expressions « mode » ou branchées sont parfois discutables. Remarquable aussi de par l'histoire. Relation homosexuelle certes, mais avant tout histoire d'amour. Jamais l'homosexualité ne pose problème à ces deux adolescents (sauf peut-être au moment d'une confrontation avec des loubards). Sans arrêt, le héros questionne l'amour, en relativisant sans la nier sa «couleur» sexuelle. Ainsi vous n'apprendrez rien sur le «coming-out» des adolescents comme vous ne lirez rien qui puisse érotiser votre imagination quant à leur sexualité débutante...
C'est aussi pour cela que ce roman est formidable. Parce qu'il neutralise la sexualité pour mettre en avant l'intensité d'un rapport purement passionnel. En effet. Hal est un garçon de seize ans et demi, pris au piège de sa passion. Il vit ce que nous croyons être des histoires d'adultes. Lui se sait bouffé par l'amour, se sent impuissant et vulnérable parce qu'à la recherche d'un maître gourou qui lui donne l'envie et l'ambition de vivre. L'autre prend du plaisir à n'être qu'un amant pédagogue, aime les histoires d'amour à leur commencement lorsqu'il faut parvenir à se faire désirer.
Aidan Chambers, dans une mise en scène vivante (la structure du roman est presque celle d'un policier) et un décor contemporain, fait revivre dans une histoire l'un des éternels problèmes que posait Barthes dans Fragments d'un discours amoureux.
Ce roman est aussi l'ébauche d'une réflexion sur l'écriture. Un livre qui se dit prétexte d'une thérapie expiatoire révélant beaucoup sur l'action d'écrire sur soi. Lorsqu'on est sa propre matière première, on cesse de penser à soi pour de plus en plus penser à l'œuvre, à l'écriture. C'est du moins ce qu'affirme Hal et qu'il appelle « une mosaïque d'un moi-qui-fus ». Voilà aussi à quoi peut mener une histoire d'amour. Un livre à ne pas négliger.

Pour plus d'informations :
Publié chez Seuil collection « Point virgule » (1983)
Site officiel d’Aidan Chambers

Retour à l'accueil

Catégories

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés